Skip to content

Accueil > Publications > Ouvrages des membres de l’IFAS > Essai nucléaire : la force de frappe française au XXIe siècle, un livre de (...)

Essai nucléaire : la force de frappe française au XXIe siècle, un livre de Philippe Wodka-Gallien

jeudi 3 juillet 2014

Ce nouveau livre sur le nucléaire militaire français est une réponse aux publications récentes des « antis » dissuasion. Il se présente ainsi comme une nouvelle pièce au débat national sur l’avenir de notre défense et du rôle joué par la force de frappe. Dans le détail, il revient sur les fondements de notre dissuasion, dans leurs aspects stratégiques, politiques, historiques, budgétaires, technologiques et opérationnels, voire culturels. Les titres de chapitres portent le message : « la stratégie d’une guerre improbable » ; « La dissuasion : une ambition politique » ; « la force de frappe, une épopée scientifique, un capital technologique pour le XXIè siècle », ou encore « la dissuasion : un coût d’avance pour les forces conventionnelles ».

A lire aussi pour les arguments en faveur de la modernisation d’une force nucléaire à deux composantes, l’ensemble étant largement à la portée économique du pays. Membre de l’Institut français d’analyse stratégique, auditeur de l’IHEDN, l’auteur vient ainsi de publier son second livre sur la dissuasion, après « Le Dictionnaire de la Dissuasion » (Marines Editions, octobre 2011). Ce libre-propos, parfois décalé, est aussi un voyage au cœur de l’univers de la défense nationale, dans plusieurs de ses composantes, notamment opérationnelles et industrielles. Les cercles de la pensée stratégique française jalonnent ce parcours avec des références à Hervé Coutau-Bégarie, Lucien Poirier ou Charles Ailleret, et, plus actuel, à Thierry Widemann de l’IRSEM, ou à François Géré de l’IFAS.

Au regard de l’histoire de la défense en France, pour l’auteur, le choix est clair : la dissuasion française est incontournable. Elle est une volonté politique permettant l’action extérieure et elle autorise une diplomatie d’initiatives. Consolidant un secteur industriel porteur d’emplois très qualifiés (civils comme militaires), et d’un savoir-faire « made in France » non délocalisable, la dissuasion projette notre concept de défense loin dans l’avenir. Elle se justifie plus encore en 2014 qu’elle réussi à soutenir notre défense et notre diplomatie dans un environnement international instable qui renoue avec les logiques de puissance et de course aux armements, sujet sur lesquels ce livre revient en détail. Pour autant, ce panorama liste également les facteurs susceptibles de fissurer cet édifice. La dissuasion, c’est aussi une imagerie : un cahier photo rappelle les temps forts de la guerre froide, les ambitions des puissances émergentes (Chine, Inde), tout en mettant en visibilité les outils nouveaux de la force de frappe française.

Philippe Wodka-Gallien, Essai nucléaire : la force de frappe française au XXIe siècle : défis, ambitions, stratégie, Editions Lavauzelle, 226 pages. Pour commander l’ouvrage, cliquez ici.