Skip to content

Accueil > Publications > Dans les médias > Une France sans otage : l’armée plus libre de lutter contre le terrorisme (...)

Une France sans otage : l’armée plus libre de lutter contre le terrorisme ?

vendredi 12 décembre 2014, par François Géré

Cette semaine, l’un des grands événements de l’actualité internationale, c’est la libération du dernier otage français, Serge Lazarevic…

Participation de François Géré à la Table ronde d’actualité internationale « Une France sans otage : l’armée plus libre de lutter contre le terrorisme ? », France Culture, Cultures Monde, 12 décembre 2014.

Cette semaine, l’un des grands événements de l’actualité internationale, c’est la libération du dernier otage français, Serge Lazarevic…

Nous allons revenir ce matin sur les conditions de sa libération… mais nous allons également nous demander si elle aura un impact sur la stratégie militaire de la France dans la lutte contre le terrorisme en Afrique…

Dans quelle mesure une France sans otage recouvre-t-elle une certaine liberté d’action militaire ?... faut-il s’attendre à ce que les forces françaises durcissent leur action !?... ou est-ce que, au contraire, c’est plutôt la voie de l’apaisement qui sera suivie, à qq jours de la reprise des négociations entre les autorités de Bamako et les représentants touaregs, réunis en négociations à Alger…

Nous en profiterons pour dresser un bilan des opérations militaires dans la région (un an après le début de l’opération Sangaris en RCA, et plus largement, l’opération Barkhane lancée en aout dernier dans l’ensemble de la région en remplacement de l’opération Serval menée au Mali en janvier 2013)…