Guerre hybride

« Dans la réalité des conflits actuels, l’affrontement hybride couvrirait un domaine de ni paix-ni guerre, proche de la guerre froide sans en revêtir la dimension, le semi conventionnel. Très organisé sous les allures de la confusion l’affrontement hybride se développe en utilisant le Dématriculé, l’Irrepérable, l’Innomable. Ce serait en somme un conflit intercalaire entre la crise et la guerre entre supra-crise et infra-guerre. D’où l’importance des trêves, cessez-le-feu et autres pauses, toujours hautement clamées mais jamais vraiment respectées tant que les acteurs ne sont pas parvenus à obtenir un gain conforme à un but inavoué. »

François Géré

Articles

De la guerre asymétrique aux affrontements hybrides

« la stratégie indirecte est l’art de savoir exploiter au mieux la marge étroite de liberté d’action des forces militaires échappant à la dissuasion (...)