Skip to content

Accueil > Publications > Dans les médias > La résolution de la crise nucléaire iranienne. Fondements et conséquences (...)

La résolution de la crise nucléaire iranienne. Fondements et conséquences internationales

jeudi 1er octobre 2015, par François Géré

Il faut remonter à août 2002 lorsque fut annoncée à Washington par un groupe d’opposants au régime iranien l’existence de l’usine d’enrichissement d’uranium de Natanz que l’Iran n’avait pas déclaré conformément à ses engagements comme Etat partie au Traité de Non Prolifération des armes nucléaires (TNP). On peut distinguer trois étapes qui correspondent sensiblement aux changements des présidents de la République islamique, tous cependant maintenus sous l’autorité du Guide suprême, l’inamovible Khamenei. Or celui-ci dispose, selon la formule consacrée, du dernier mot sur le dossier nucléaire. Par ailleurs cette périodisation est elle-même ponctuée par les élections présidentielles aux Etats-Unis.

François Géré, « La résolution de la crise nucléaire iranienne. Fondements et conséquences internationales », Défense & Stratégie, N°38, Automne 2015.