Skip to content

Accueil > Publications > Dans les médias > Trump : vers une confrontation plus brutale avec la Chine et une rupture (...)

Trump : vers une confrontation plus brutale avec la Chine et une rupture avec l’Iran

lundi 9 janvier 2017, par François Géré

Enregistrer au format PDF

François Géré décrit les continuités, les inflexions et les ruptures entre Obama et Trump sur la scène internationale.

-En matière de politique internationale, que fera, selon vous, Donald Trump de l’héritage de Barack Obama ?

Il va conserver le pivot vers l’Asie, qui a été la grande initiative d’Obama et qui s’est traduit par un relatif désengagement de l’Europe et du Moyen-Orient. La conception de Barack Obama était d’être en mesure de faire face à la Chine dans une position forte, en mettant en œuvre une politique combinant l’économique, avec le traité commercial transpacifique (TPP) par exemple, et le militaire. Mais si l’on fait la part des choses entre la rhétorique et les intentions réelles, Obama était déjà dans une optique de confrontation, même si sa politique était équilibrée. Sur le fond, il y a donc une forme de continuité, mais Donald Trump est beaucoup plus agressif dans les termes qu’il emploie. Il veut surtout que les alliés des États-Unis dans la région, le Japon et la Corée du Sud au premier chef, s’engagent davantage pour contenir la Chine. Pour Trump, s’impliquer davantage, c’est payer plus – et d’abord acheter des équipements militaires américains. Vu de Pékin, Trump est d’ailleurs considéré comme un danger majeur, comme ses contacts avec Taïwan l’ont montré. Il faut vraiment s’attendre à plus de brutalité dans la relation (...)/

« Avec Trump, les Etats-Unis vont vers une confrontation plus brutale avec la Chine et une rupture avec l’Iran », Interview de François Géré, www.lopinion.fr, 9 janvier 2017.

Photo : Donald Trump speaking at CPAC 2011 in Washington, DC, Gage Skidmore, 2011, CC.