Skip to content

Accueil > Publications > Dans les médias > Elections en Iran : pourquoi la victoire du camp Rohani n’est pas celle des (...)

Elections en Iran : pourquoi la victoire du camp Rohani n’est pas celle des réformateurs

lundi 29 février 2016, par François Géré

Au total, ce sont environ 60% d’Iraniens qui se sont déplacés dans les urnes ce week-end et qui ont privilégié le camp des réformateurs. Mais ce n’est pas suffisant pour mettre à mal les aspirations politiques des conservateurs.

François Géré, « Elections en Iran : pourquoi la victoire du camp Rohani n’est pas celle des réformateurs », Atlantico.fr, Interview, 29 Février 2016