Skip to content

Accueil > Recherche > Le nucléaire et ses vecteurs : prolifération et contre-prolifération > Nuclear Posture Review 2018. La dissuasion nucléaire en dormition (...)

Nuclear Posture Review 2018. La dissuasion nucléaire en dormition ?

mardi 8 mai 2018, par Alexis Baconnet

Enregistrer au format PDF

Les capacités nucléaires des États-Unis reposent sur 1411 têtes nucléaires déployées au sein d’une triade nucléaire complète (moyens sol-sol, air-sol, mer-sol, stratégiques et tactiques, balistiques, aérobies et gravitationnels). Or, la durée de vie des systèmes d’armes et le contexte géostratégique exigent que les composantes nucléaires américaines soient modernisées. Une nouvelle Nuclear Posture Review (NPR) a en conséquence été adoptée, prenant ainsi en compte la perception qu’à l’administration du président Trump du nouvel environnement de sécurité internationale tout en confirmant l’étendue des ambitions stratégiques de Washington. Mais la modernisation programmée de l’arsenal risque d’être menée, en dépit de l’optimisme du discours, au prix d’un effort financier substantiel, et le développement de nouvelles capacités de faibles puissances pourrait quant à lui être porteur d’un estompement de la stratégie de dissuasion au profit d’une stratégie d’emploi.

Télécharger le document :


Photo : LG-118A Peacekeeper missile system being tested at the Kwajalein Atoll in the Marshall Islands, United States Department of Defense - The appearance of U.S. Department of Defense (DoD) visual information does not imply or constitute DoD endorsement.