Skip to content

Accueil > Recherche > Moyen-Orient et monde arabo-musulman > La crise iranienne

La crise iranienne

Dernier ajout : 30 octobre 2017.

Articles de cette rubrique

  • La Bombe et la Mémoire : une commémoration pour l’avenir.

    25 juin 2010, par François Géré

    Le 13 février 1960 soit quinze ans après Hiroshima-Nagasaki et la création du CEA, la France procédait au Sahara à son premier essai « Gerboise bleue ». Le général de Gaulle saluait cette prouesse technique d’un « Hourrah pour la France ». On y vit à juste titre une allégresse nationaliste. Et cependant, à la réflexion, c’était bien plutôt l’expression d’un immense soulagement. D’abord d’être parvenu au résultat après bien des vicissitudes, bien des atermoiements et des oppositions politiques et scientifiques. (...)

  • Pour un moratoire sur les sanctions à l’égard de l’Iran

    8 janvier 2010, par François Géré

    Il y a encore quelques semaines, diplomates et experts s’interrogeaient sur l’opportunité et la nature de nouvelles sanctions contre le régime iranien. C’était avant que ne déferle sur tout le pays une nouvelle vague de protestations très durement réprimées. Aujourd’hui des équipes de tueurs sillonnent les villes s’en prenant à des opposants modérés comme le neveu de M. Moussavi afin de terroriser ceux qui ont le courage de faire usage de la liberté d’expression. De tels crimes relèvent d’un mépris total (...)

  • Genève : le sursis, pas l’apaisement.

    8 octobre 2009, par François Géré

    Annonce de l’existence d’une nouvelle installation destinée à l’enrichissement d’uranium près de Qom, tirs de missiles, déclarations belliqueuses, la rencontre de Genève entre l’Iran et les Cinq plus un s’est tenue sous haute pression. Or le moins que l’on puisse dire est qu’elle ne se présentait déjà pas sous les meilleurs auspices. Côté communauté internationale, la différence d’appréciation désormais classique entre d’une part « occidentaux » et d’autre part Russes et Chinois persiste. Certes Moscou (...)

  • Doctrine de dissuasion de la République islamique

    23 juillet 2009

    La présidence de George W. Bush est arrivée à son terme et malgré d’incessantes suppositions des médias et des politiques aucune attaque militaire contre l’Iran n’a été menée. Le gouvernement Bush laisse place à une administration qui pour le moment privilégie l’option politique consistant à des pourparlers avec l’Iran. Mais dans cette nouvelle stratégie de Washington contre l’Iran, se pose une question cruciale : si l’Administration américaine actuelle échoue dans ses pourparlers la république islamique, (...)

  • Même président, nouvelle politique ?

    26 juin 2009, par François Géré

    Avec près des deux tiers des suffrages exprimés, le président Ahmadinejad remporte un succès considérable. Pour ceux qui ces dernières semaines ont constaté dans les avenues de Téhéran l’ampleur du mouvement des jeunes gens et jeunes filles en faveur de M. Moussavi, le résultat laisse perplexe. D’autant que derrière ces apparences la coalition entre libéraux et conservateurs modérés soutenus par une classe moyenne excédée par la politique économique du président sortant présentait une réelle solidité. (...)

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25